Paris     le 13 décembre 2011     conférence  
[Chaire Social Media Monetization] Les Social Media, entre audience et viralité

Cette conférence interviendra dans le cadre de la chaire Social Media Monetization, un cycle de rencontres sur la monétisation des réseaux sociaux co-organisé par le Social Media Club France, PayPal et Cap Digital.

Depuis son adoption par le grand public, Internet est le lieu d’un phénomène récurrent : la diffusion rapide et imprévisible par le biais du bouche-à-oreille de contenus divers (liens, photos, vidéos, etc). En offrant aux internautes des fonctionnalités leur permettant de se mettre en scène et d’organiser leurs sociabilités, les social media rendent ce bouche-à-oreille à la fois plus visible et plus mesurable.

La métaphore de la viralité est souvent mobilisée pour rendre compte de ce phénomène : le succès en ligne a le caractère soudain, imprévisible et sans origine fixe de l’épidémie ; comme elle, il se diffuse le long des réseaux sociaux, contaminant les individus de proche en proche en suivant les liens de l’amitié en ligne. Les professionnels de la communication et du marketing qui s’efforcent d’utiliser et d’instrumenter ces mécanismes de diffusion horizontale ont d’ailleurs rebaptisé, au début des années 2000, l’ancien « marketing du bouche à oreille » en « marketing viral » pour désigner leurs pratiques sur le Web. Cependant, la figure de la viralité obscurcit autant qu’elle éclaire le phénomène qu’elle décrit. Victime de son succès, le terme de viralité en vient à être accolé à tout succès d’audience sur Internet. Comment, par exemple, qualifier la popularité acquise par la vidéo de la prestation de Susan Boyle chantant dans l’émission télévisée britannique à succès Britain’s got talent, une fois diffusée sur Youtube ? La séquence, initialement visible à la télévision, a ensuite connu une fortune internationale colossale sur le Web car les internautes partageaient le lien, certes, mais aussi parce qu’elle fût rapidement reprise et commentée dans les médias en ligne et hors ligne. Quid des pages de marques sur Facebook, qui bénéficient certes de visibilité gratuite dans le réseau social de leur fans (earned media), mais qui doivent bien souvent acheter de la publicité pour amorcer la pompe puis espérer accroître leur fan base (bought media) ?

L’objectif de la conférence est de faire le point sur le modèle d’audience spécifique des social media, et ses conséquences sur le marketing. Pour ce faire, les présentations et la discussion confronteront les résultats récents des recherches en sciences sociales et le point de vue de professionnels de la publicité et du marketing qui mobilisent les social media au quotidien. Ils tenteront en particulier d’apporter des éléments de réponse aux questions suivantes : Que veut-on dire lorsque l’on parle de viralité sur le web et dans les social media ? La viralité « pure » existe-t-elle ? Est-elle un bon vecteur de communication et de transformation ? Facebook est-il aujourd’hui encore un environnement ?

Rendez-vous le 13 décembre à 19h à la Cantine pour assister au débat avec :

  • Jean-Samuel Beuscart et Kevin Mellet, socio-économistes à Orange Labs

  • Pierre-François Chiron, CEO de Makemereach

  • Rémi Douine, CEO de The Metrics Factory

  • Hubert Munyazikwiye, Social Media Strategist chez Buzzman

>>> Inscription obligatoire sur Moxity <<<

email
 

Mots-clés : , , , , , ,


Article précédentChaire du divertissement numérique - Les applications de jeux sociaux sont-elles le signe d'une gamification ? - Compte-rendu de la session du 8/11 Article suivantSMCFaces #20 : Simon Decreuze – Atelier des médias