Comptes-rendus

13
Juil

SMC #CercleDircom – sobriété numérique

Le numérique représente actuellement 4% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial (Green IT, 2020). Pour la France, les émissions du secteur sont de 2% et pourraient passer à 7% en 2040 si rien n’est fait (Sénat, 2020).

Le numérique n’a pas été abordé au printemps lors de la discussion du vote de la loi Climat et résilience, malgré les recommandations de la Convention citoyenne pour le Climat de prendre en compte les enjeux de ce secteur. 

Au-delà de la loi, comment les entreprises et institutions peuvent-elles s’emparer de ces enjeux ? La communication étant au cœur de l’utilisation du numérique par les entreprises, que peuvent-elles changer dans leurs pratiques de communication pour réduire leur impact sur l’environnement ? Comment bien mesurer l’effet de leurs actions et comment parler de ces initiatives ?

Lire la suite

6
Juil

SMC Lyon Focus «Influence et e-réputation : qui sont les acteurs?»

Ce que l’on retient des échanges: 

  • Toutes les parties prenantes de l’entreprise en interne comme en externe, amateurs comme experts peuvent participer à construire son e-réputation, des influenceurs aux internautes : le tout est d’adopter une influence affinitaire de confiance en adéquation avec son projet
  • L’e-réputation se forge positivement grâce à une influence authentique, experte et qui fait autorité
  • Faire une veille en ligne, y compris des signaux faibles, et effectuer une analyse des datas produites des interactions constituent un levier solide pour maîtriser sa e-réputation

Aujourd’hui, toute entreprise se doit de travailler son identité et son image numérique : 90 % de la population a désormais le réflexe de rechercher des informations concernant une personne ou une entreprise sur Google (source: Ifop). Dès lors, quels sont les acteurs susceptibles d’influencer son e-réputation, cette opinion commune que l’on se fait de notre entreprise, de ses produits ou de ses services? Comment mettre au service l’influence pour nourrir son e-réputation?

Lire la suite

6
Juil

SMC #FOCUS – Comment donner rendez-vous à sa communauté ?

Ce que l’on retient des échanges :

  • Mettre en place une veille efficace est une étape clé pour créer un lien avec les abonnés, et comprendre leurs attentes.
  • Privilégier une communication conversationnelle et interpersonnelle à une communication institutionnelle et « froide ».
  • Oser développer de nouveaux formats et questionner sa ligne éditoriale en fonction du contexte pour se réinventer.

Au sein d’un environnement médiatique très concurrentiel, développer sa communauté et la fidéliser sur les réseaux sociaux demande un effort permanent sur le long terme. Alors une fois son audience constituée, comment la transformer en communauté engagée? Quels sont les leviers disponibles pour proposer un contenu qui l’intéresse et qui lui permette de rester fidèle?

Lire la suite

22
Juin

SMC #Focus – Clubhouse: où en est-on?

Ce que l’on retient des échanges :

  • L’audio, l’interactivité et la récurrence des rendez-vous créent une relation authentique et privilégiée entre les interlocuteurs et favorisent la rétention de son audience
  • Clubhouse est un bon levier de networking, à intégrer dans le cadre d’une stratégie multicanale
  • Former ses collaborateurs et développer leur personal branding favorisent la visibilité et la  légitimité de sa marque sur la plateforme.

Avec 13 millions de téléchargements en mars 2021 et 50 000 utilisateurs en France, Clubhouse place l’audio au cœur de la pratique du Social Media et devient la nouvelle alternative aux plateformes sociales traditionnelles. Comment expliquer le succès fulgurant de ce réseau social qui s’organise sous la forme de salons de discussions où l’on communique par la voix, en direct ? Comment les marques s’emparent-elles de la plateforme?  Lire la suite

10
Juin

#CercleDircom – La marque doit-elle devenir un média ?

Ce que l’on retient des échanges: 

  • Construire une marque média demande du temps, une grande cohérence dans les contenus créés, fondée sur les valeurs de la marque qui doivent agir comme un fil rouge éditorial. 
  • Être une marque média permet de maîtriser davantage sa communication, d’enrichir sa relation avec ses clients et de capter l’attention de l’audience à l’heure où la publicité traditionnelle ne la retient plus. 
  • La création de contenu d’une marque média peut être interne comme le fruit d’une collaboration avec d’autres médias ou influenceurs, c’est un modèle plus agile que la création publicitaire classique, avec des guidelines solides mais laissant plus de place à la créativité. 

Dans une économie de l’attention de plus en plus tendue, les marques ont fait de la création de contenus propres un canal de communication privilégié. Au-delà du brand content, faut-il pousser la création de contenus originaux jusqu’à créer sa propre audience et devenir un média? Quels sont les bénéfices envisageables? Comment procéder pour construire sa marque média et comment organiser la création de contenu? La visibilité et la réputation acquise à travers un statut de marque média se traduit-elle en termes de business, et comment en mesurer les impacts? 

Lire la suite

4
Juin

SMC #Focus – Un podcast et après? Quelle stratégie de communication et d’engagement?

Ce que l’on retient des échanges : 

  • Une communauté se forme principalement autour de la marque et non pas du format. Le contenu doit donc  être vecteur de l’identité et des valeurs de la marque.
  • Publier sur Youtube son podcast converti en vidéo est un excellent levier de découvrabilité
  • Définir un “parcours auditeur” précis à travers l’identification, la promotion, l’activation et la rétention autour du podcast est une méthodologie d’engagement très efficace.

Le confinement a été un accélérateur dans la consommation du podcast, qui connaît depuis quelques années une montée en popularité : en février 2021, 93,6 millions de podcasts ont été écoutés en streaming ou téléchargés par les Français (Médiamétrie). 82 % des auditeurs de podcasts natifs estiment que les entreprises devraient les utiliser pour communiquer différemment, sachant que 14 % des Français écoutent des podcasts natifs de manière hebdomadaire (CSA-Havas). Mais quelle stratégie de communication adopter une fois que le podcast est lancé? Comment faire connaître son podcast de marque et le faire vivre sur le long terme?  Lire la suite

1
Juin

SMC Lyon – Générations X, Y, Z, babyboomers et xenials … quels rapports aux réseaux sociaux?

Ce que l’on retient des échanges : 

  • L’usage des réseaux sociaux est aujourd’hui transgénérationnel. Les seniors plébiscitent Facebook, les jeunes, Instagram. 
  • Youtube est la plateforme la plus universelle, séduisant toutes les catégories d’âge même si elles n’y consomment pas les mêmes contenus. 
  • L’authenticité des messages, l’émotion ou l’association d’une marque à des événements universels tels que le football font partie des leviers permettant aux entreprises de s’adresser à toutes les générations.

90% des millennials, 77% de la génération X, et 48% des baby-boomers sont actifs sur les réseaux sociaux. Dans quelle mesure les usages sur les réseaux sociaux sont-ils déterminés par l’âge ? Chaque génération a-t-elle un comportement-type en ligne et un réseau qui lui correspond ? Comment s’adresser à elles ? Tentative de typologie avec nos experts : Rym Saker, Directrice de la communication d’Uber France, Jean-Paul Tréguer, Cofondateur de TVLowcost et président de SeniorAgency (et auteur de Les seniors et Internet – Histoire d’une passion) et Thomas Van’t Wout, Cofondateur de Bolt Influence. 

Lire la suite

3
Mai

Commission Social Data – Social Ads : quelles sont les données disponibles et comment les exploiter ?

Ce que l’on retient des échanges: 

  • Les objectifs d’audience, de trafic et d’acquisition ainsi que le parcours sont à définir, en fonction des données disponibles, pour chaque persona et chaque service.
  • S’appuyer sur les données caractéristiques des algorithmes pour optimiser son contenu permet d’obtenir de bonnes performances.
  • Les “data marketing platforms » (DMP) vont permettre de cumuler les API sur un même outil pour mieux mesurer et comparer l’efficacité des campagnes.

Les budgets de social advertising ont augmenté de manière exponentielle  jusqu’à atteindre des taux de croissance annuels de 17% entre 2016 et 2021. En 2020, les social ads de Facebook ont notamment représenté 84 milliards de dollars de revenus. Quelles sont les données mises à disposition selon les plateformes? Et comment les exploiter dans une stratégie de social media marketing?

Lire la suite

27
Avr

SMC #Cycle “Engager ses collaborateurs” Liberté d’expression et e-réputation: un point juridique

 

Ce que l’on retient des échanges: 

  • Les chartes et clauses concernant la prise de parole des collaborateurs doivent être un outil incitatif et psychologique plus que contraignant et fondé juridiquement.
  • Identifier, former et accompagner les salariés qui s’expriment en leur nom ou au nom de l’entreprise sur les réseaux sociaux permet d’éviter les bad buzz et les mauvaises pratiques.
  • La prise de parole du collaborateur peut être juridiquement sanctionnée si elle est abusive. Chaque situation est jugée aujourd’hui au cas par cas, car le droit reste très flou sur cette problématique.

Dans un contexte où les entreprises commencent à encourager leurs collaborateurs à la prise de parole sur les réseaux sociaux, que ce soit dans un objectif de visibilité de la marque, de branding ou d’employee advocacy, un cadre juridique existe-t-il afin de réglementer ces prises de parole? Quel est l’équilibre juridique entre liberté d’expression et préservation des intérêts de l’entreprise en termes d’e-réputation? Quelle responsabilité peut être engagée?

Lire la suite

12
Avr

SMC LYON #FOCUS – INFLUENCE ET E-RÉPUTATION: QUI SONT LES ACTEURS?

Ce que l’on retient des échanges: 

  • Toutes les parties prenantes de l’entreprise en interne comme en externe, amateurs comme experts peuvent participer à construire son e-réputation, des influenceurs aux internautes : le tout est d’adopter une influence affinitaire de confiance en adéquation avec son projet
  • L’e-réputation se forge positivement grâce à une influence authentique, experte et qui fait autorité
  • Faire une veille en ligne, y compris des signaux faibles, et effectuer une analyse des datas produites des interactions constituent un levier solide pour maîtriser sa e-réputation

Aujourd’hui, toute entreprise se doit de travailler son identité et son image numérique : 90 % de la population a désormais le réflexe de rechercher des informations concernant une personne ou une entreprise sur Google (source: Ifop). Dès lors, quels sont les acteurs susceptibles d’influencer son e-réputation, cette opinion commune que l’on se fait de notre entreprise, de ses produits ou de ses services? Comment mettre au service l’influence pour nourrir son e-réputation?

Lire la suite