Les articles du Social Media Club

3
Déc

Cycle “La comm’ responsable” #2 RSE: le nouveau langage de la publicité

Ce que l’on retient des échanges:

  • L’arrivée sur le marché de marques créées autour de la RSE poussent les acteurs historiques à faire évoluer leur façon de produire et de communiquer.
  • Privilégier une communication produit transparente en assumant la marge de progression, la trajectoire et la dimension perfectible des produits et services de la marque permet de gagner en crédibilité.
  • Il existe une coresponsabilité entre la marque et le consommateur. La conscience environnementale progresse mais ne se traduit pas encore suffisamment en actes dans les achats.

 

« Il y a ce que la publicité dit de la société, mais aussi ce qu’elle dit des produits eux-mêmes », soulève Jean-Maxence Granier, Directeur et Fondateur de l’agence Think-Out, et coanimateur de cette session. Il s’agit aujourd’hui de comprendre comment les marques se confrontent aux enjeux de RSE, et l’intègrent dans leur stratégie et leur communication. Quel moteur amène les marques à se transformer et s’engager ?   Lire la suite

16
Nov

Commission Social Data: Comment mesurer l’influence ?

Ce que l’on retient des échanges:

  • La proximité de la marque avec un influenceur et son engagement sur la durée sont les maîtres-mots dans la stratégie d’influence.
  • Les KPIs diffèrent selon les objectifs et dépendent du service qui porte le projet.
  • Une analyse fine de la tonalité de l’engagement d’une communauté à chaque étape stratégique permet de garantir l’efficacité d’une campagne d’influence.

 

L’influence, nous rappelle Clément Brygier, cofondateur & CEO de Digital Insighters et coanimateur de cette table ronde, c’est «l’action généralement continue qu’exerce quelque chose sur quelqu’un». En entreprise, l’influence peut être liée directement à la vente, mais aussi au branding: c’est un moyen de penser les KPIs en relation avec les enjeux marketing de l’influence. Alors comment s’incarne cette influence et comment la mesure-t-on? Lire la suite

3
Nov

Cycle « La comm’ responsable » #1 Quelles prises de parole pour l’entreprise dans le débat social ?

Ce que l’on retient des échanges:

  • La RSE n’est pas un sujet de communication mais un sujet profond et structurel nécessaire sur le long-terme au fonctionnement de l’entreprise.
  • La légitimité des marques se trouve dans la communication par la preuve, c’est-à-dire la contribution positive et sincère à travers des actes concrets pour avoir une RSE efficace, cohérente et crédible.
  • Les marques doivent glisser vers une économie partenariale, en prenant en compte toutes les parties prenantes et s’imposer en tant que marques créatives face à l’urgence du changement social et environnemental.

 

Quelle légitimité ont les marques à s’exprimer ces sujets ? 

Nous vivons aujourd’hui une perte de confiance généralisée envers les discours des marques, notamment lorsqu’elles s’emparent des sujets qui traitent de RSE rappelle Elise Paris, Responsable communication & influence pour AmazingContent et animatrice de cette table ronde. Lire la suite

15
Oct

SMC Focus – Le retour du live

Ce que l’on retient des échanges :

  • Le live existait avant la covid, mais le confinement l’a rapidement rendu indispensable et extrêmement efficace, avec des répercussions sur le long terme.
  • L’enjeu majeur du live est la création et la préservation du lien avec des audiences qui ne sont plus forcément captives physiquement.
  • Le live est un levier dans une palette d’outils. Lorsqu’il s’achève, les stratégies de communication se dévoilent : push de replay, proposition d’interaction… Il est nécessaire de maintenir le lien créé à moyen/long terme.

 

UN OUTIL, AUTREFOIS DÉLAISSÉ, PROPULSÉ SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

Les chiffres sont sans appel, selon Livestream, 80 % des consommateurs préfèrent regarder une vidéo en direct d’une marque, plutôt que de lire un article, en 2019 selon Forbes, 34 % des marketeurs ont utilisé Facebook live, 81 % d’entre eux trouvent ce format efficace. Lire la suite

14
Oct

Cycle: « Les réseaux sociaux au service du business » #1 Social Shopping : quelles nouveautés pour le B2C?

Les 3 points à retenir :

  • Le Social Shopping n’est pas un concept nouveau, mais les premières expériences ont été lancées à une époque où la technique et les usages étaient balbutiants. Aujourd’hui le marché comme la technologie sont prêts.
  • Au carrefour de la comm’, du marketing et du E-Commerce, le Social Shopping s’accommode mal des organisations en silo.
  • Le Social Shopping a encore trois éléments clés à adresser : le paiement en direct sur la plateforme, la confiance de son utilisateur, et la rigueur de la mesure.

 

Datant des débuts des réseaux sociaux et porteur de fortes espérances, le Social Shopping est aujourd’hui un sujet éminemment prospectif. Dans “Du e-commerce au social commerce : tendances 2020 “, Philippine Sander rappelle que WeChat, pionnier en la matière, avait lancé dès 2014 un service d’e-commerce intégré, qu’en 2019 Pinterest a développé « Shop the look » et qu’en décembre de la même année, Facebook lançait aux Etats-Unis sa solution de paiement, « Facebook Pay » qui reprend le concept de Google Pay et Apple Pay.  Lire la suite

15
Juil

SMC Lyon Cycle « Marque Employeur » #2 : Comment revisiter sa marque employeur en temps de crise ?

Ce que l’on retient des échanges : 

  • Identifier ses interlocuteurs,
  • Adapter et non stopper ses campagnes marque employeur en temps de crise,
  • Valoriser le volet interne sur lequel s’appuie la marque employeur.

 

« La discussion d’aujourd’hui », rappelle Robin Coulet, fondateur de l’agence Conversationnel et co animateur de cette table ronde, prolonge celle du 6 mai dernier*. Cédric Mendes, Directeur recrutement et marque employeur chez Suez France y avait affirmé : « qu’en général, lorsqu’on met le sujet de la marque employeur sur la table c’est qu’il y a une raison – et souvent un problème. » D’où cette nouvelle discussion autour de l’adaptation de la marque employeur à un contexte de crise.   Lire la suite

7
Juil

Cycle « Parcours utilisateurs » #3 : UX, UI, Nudge, marketing… Accompagner l’utilisateur

Ce que l’on retient des échanges : 

  • Avant tout, mettre l’utilisateur au centre de la culture d’entreprise,
  • Demeurer éthique en envisageant non pas un individu, mais le groupe,
  • Commencer, éprouver et conclure un processus sur le terrain.

 

Quand on évoque l’UX (User EXperience), d’UI (User Interface) ou de nudge (ou « coup de coude » en français), de quoi parle-t-on exactement ? Ces notions, difficilement démêlables, tendent à se recouper. C’était l’objet de ce troisième et dernier débat consacré au parcours utilisateur. Lire la suite

2
Juil

FOCUS – #FutureOfWork : Comment la crise a transformé nos habitudes de travail ?

 

Ce que l’on retient des échanges:

  • La crise sanitaire a été l’occasion d’un test à grande échelle du télétravail, qui a plutôt fonctionné
  • Si la transformation digitale est un sujet très actuel, la crise a montré que ses implications humaines, et managériales n’avaient pas totalement été prises en compte
  • Il est nécessaire de faire le bilan de ce qui s’est passé, pour identifier les transformations nécessaires et éviter la tentation d’un retour en arrière en se contentant d’ajustements périphériques

 

L’actualité récente a projeté sur le devant de la scène le concept de télétravail, né dans les années 50 et formalisé dans les années 70 avec l’arrivée du téléphone et du fax. Il aura attendu 2002 pour avoir une consistance au niveau européen et 2017 pour une reconnaissance officielle hexagonale au travers des ordonnances Macron. Le télétravail est resté largement expérimental jusqu’aux coups de boutoir récents de l’actualité. Lire la suite

24
Juin

#CercleDircom #11 – Comment mettre la communication digitale au service du business ?

Ce que l’on retient des échanges: 

  • La crise sanitaire actuelle met en lumière l’impact du digital sur le business, 
  • Utiliser les mêmes outils digitaux en travaillant sur des problématiques transversales permet de partager le même niveau de données et de gagner en agilité. 
  • Mettre en place une plateforme digitale en interne favorise la création d’un langage et d’un référentiel commun et garantie la cohérence du message porté par l’ensemble des acteurs de la marque. 

Tour de table : l’organisation en interne 

Les difficultés rencontrées sont nombreuses et protéiformes. Pour Romain Gauvrit, responsable communication B2B chez Egis et Emmanuelle Garnaud-Gamache, directrice du  développement international chez B<>Com, la principale difficulté est celle de la temporalité de leur processus de vente respectif. Emmanuelle Garnaud-Gamache explique : « Entre la première démonstration d’une technologie et le moment où elle est transférable, il peut s’écouler trois ans. ». D’où la nécessité d’accompagner ce cycle long par une communication de marque forte. « Celle-ci s’articule sur deux grands axes, d’abord promouvoir l’influence de la marque corporate, et ensuite soutenir l’équipe marketing et vente. » 

Lire la suite

24
Juin

Commission Social Data – Trop de KPIs dans les tableaux de bord, comment simplifier ?

Ce que l’on retient des échanges : 

  • Définir en amont des KPIs en fonction des objectifs;
  • Mettre la voix du client au centre de ces KPIs ;
  • Accorder les KPIs d’une part à la culture de l’entreprise et d’autre part aux interlocuteurs qui vont les agréger ou à ceux qui vont les lire. 

« C’est le syndrome du copilote », commence Clément Brygier, cofondateur & CEO chez Digital Insighters. « Vous avez un dashboard plein de KPIs (Key Performance Indicator) constamment sous les yeux. Vous pensez que parce que vous mesurez, vous contrôlez, mais c’est illusoire. Par exemple, un KPI n’oriente pas s’il a été présenté à la mauvaise personne. » La discussion du jour, animée par Clément Brygier et Charlotte Clémens (Managing Director France chez Talkwalker), prolonge celle qui eut lieu en novembre dernier autour de l’articulation des KPIs social data dans les organisations*. 

« Il faut choisir les KPIs qui correspondent aux objectifs pour pouvoir mesurer leur réussite », Caroline Cassino (Chananas). 

Lire la suite