Comptes-rendus

11
Oct

Les nouveaux Dircoms #2 : Quels challenges technologiques ?

Par Brice Andlauer

Les trois points à retenir :

  • Valoriser ses actions : Les outils permettent avant tout de valoriser ses actions quantitativement auprès de la direction de l’entreprise.
  • Anticipation et prise de décision : dans un environnement changeant et instable, les outils sont aussi une aide à la décision et à l’anticipation.
  • Communication interne : les outils jouent le rôle de catalyseur pour la communication interne, même s’ils sont parfois difficiles à mettre en place, accepter.

Pour cette discussion organisée avec le soutien de Wiztopic, nous avons invité :

  • Marie-Christine Lavaux, Fondatrice de Garance Conseils
  • Alexia Lefeuvre, Directrice de la communication de Rakuten France
  • Marion Le Paul, Directrice de la communication de Nexem
  • Sophie Leprettre, Directrice de la communication corporate du Groupe Bel
  • Delphine Penalva, Directrice de la communication de Solocal
  • Agathe Sanson, Directrice de la communication de CNP Assurances
  • Anne-Sophie Sibout, Directrice de la communication d’Edenred

Lire la suite

1
Oct

Game UX et neurosciences : quels enseignements pour le design d’interaction et l’Expérience Utilisateur ?

Par Julien Tarby

Ce que nous retenons des échanges :

  • La perception du joueur est subjective, sa mémoire faillible et son attention limitée.
  • Les équipes UX travaillent donc deux points essentiels : l’ »utilisabilité » (ergonomie, effets sonores et visuels compréhensibles) et l’ »engageabilité » (immersion, émotions, motivation, game feel).
  • Des éléments du jeu (« OnBoarding » rendant compétent, mécanismes d’identification, challenges…) peuvent être utilisés dans d’autres secteurs.

Pour cette discussion organisée en partenariat avec Adobe, nous avions invité Celia Hodent ex-directrice UX d’Epic Games (jeu Fortnite) et Fabrice des Mazery, CPO de Thiga ex-Head of product de Deezer.

Lire la suite

3
Sep

Les nouveaux Dircoms #1 : quelles transformations du métier ?

Par Brice Andlauer

Les trois points à retenir :

  • La digitalisation amène les directeurs de la communication à travailler dans l’instantanéité permanente et renforce la transversalité de leur fonction.
  • Le fait d’avoir des compétences de plus en plus larges renforce leur rôle stratégique et analytique.
  • Pour maîtriser la cohérence des messages, l’employee advocacy devient primordiale et brouille de plus en plus les frontières entre communication interne et externe.

Pour cette discussion organisée avec le soutien de Wiztopic, nous avons invité :

  • Delphine Penalva, Directrice de la communication de Solocal
  • Nathalie Lochet, Directrice de communication du Groupe AFNOR
  • Anne-Elisabeth Mourey, Directrice de la communication Europe de Solvay
  • Marianne de Battisti, Directrice de la communication d’ICADE
  • Alexia Lefeuvre, Directrice de la communication de Rakuten (ex Price Minister)
  • Frédéric Fougerat, Directeur de la communication de Foncia
  • Nathalie Dray, Directrice de la communication de Walt Disney Company
  • Nathalie Lahmi, Directrice Marque et Communication Allianz France
  • Olivier Dery, Directeur de la Communication digitale at ArianeGroup
  • Jérôme Chambin, Directeur de la communication et du digital chez GRDF
  • Béatrice Mandine, Directrice de la communication d’Orange
  • Julien Goubault, Directeur de la communication Klepierre

Lire la suite

18
Juin

De la disquette au cloud : Les mutations du jeu vidéo

Par Brice Andlauer

Les trois points à retenir :

  • La dématérialisation et le mobile ont accéléré les mutations du marché.
  • Le free-to-play peut engendrer des revenus supérieurs à la vente physique, les joueurs étant de plus en plus impliqués et engagés.
  • L’utilisation des données permet d’optimiser l’expérience joueur, avec des jeux devant être le plus accessible et le plus engageant possible.

Pour en discuter, nous avons invité chez La Netscouade : Melissa Canseliet (Ubisoft), Anne Devouassoux (KT Racing), Laurent Michaud (IDATE Digiworld) et Cédric Page (Webedia) Cette session était animée et préparée par Pierre-Olivier Cazenave (Social Media Club), Jean-Dominique Séval (IDATE Digiworld) et Paul Roy (Social Media Club).

Lire la suite

16
Avr

Quand la science-fiction interroge notre rapport à l’agriculture

Par Marie-Laure Hustache

Nourriture de synthèse, industrialisation des techniques agricoles, évolution du statut de l’agriculteur… de nombreuses œuvres de science-fiction ont questionné l’agriculture et notre alimentation. Entre crispations, fantasmes et images d’Épinal, quelle humanité agricole ont-elles imaginé ? En quoi nous aident-elles à appréhender les défis actuels de l’agriculture ? Le 2 mars 2018, c’est à cette question que se sont attachés à répondre les think tanks Renaissance Numérique et agridées, le Social Media Club France, la Fondation GoodPlanet et l’UniLaSalle.

Cette discussion s’est tenue dans le cadre de la rencontre « Agriculture et science-fiction : l’humanité à table ! », organisée sur le stand de La Ferme Digitale au Salon international de l’agriculture 2018, à Paris. Les intervenants étaient :

  • Michel Dubois, Administrateur d’agrIdées, expert référent en sciences de l’agriculture d’UniLaSalle ;
  • Thierry KELLER, Directeur éditorial et co-fondateur d’Usbek & Rica ;
  • Emmanuel Lempert, membre du groupe de travail « Agriculture » de Renaissance Numérique, Directeur des affaires publiques France et Afrique francophone de SAP ;
  • Bruno Parmentier, économiste, spécialiste des questions sur l’alimentation et ancien directeur général de l’ESA (Ecole supérieure d’agriculture d’Angers) ;
  • Antoine Rochard, Chargé de projet transition agroécologique et alimentaire de la Fondation GoodPlanet.

Lire la suite

5
Avr

Faites entrer la télé #2 : Le ciblage est-il la clé ?

Par Jean-Marie Benoist

Les trois points à retenir :

  • La personnalisation de la télévision s’accélère, et va conjuguer consommation linéaire et délinéarisée, le téléviseur restant l’écran principal.
  • Les chaînes, pour séduire un public de plus en plus sollicité, se développent sur tous les points de contact et sur les différents types de format.
  • La publicité adressée ou segmentée, qui se développe aux US et en Angleterre n’est pas encore autorisée en France. Mais le sujet est à l’étude auprès des pouvoirs publics et les acteurs travaillent à développer les outils nécessaires pour pouvoir être prêt le cas échéant.

Pour en discuter, nous avons invité chez Linkfluence : Kim Younes (M6 Publicité), Florent Dumont (France Télévisions), Olivier Kouvarakis (Molotov.tv) et Julien Rosanvallon (Médiamétrie). Cette session était organisée et animée par Jean-Dominique Séval (IDATE DigiWorld) et Jean-Michel de Marchi (mind Media).

Lire la suite

13
Fév

L’homme éternel est né

Social media et data center : une nouvelle vie après la mort ?

Par Élise Koutnouyan

Les trois points à retenir :

  • On assiste à une prise de conscience autour de la nécessité de gérer son identité numérique post-mortem
  • Les proches ont de plus en plus tendance à s’approprier le profil du défunt,
  • La législation est en train d’évoluer pour permettre confier à un tiers de confiance un droit d’accès à ses données numériques post-mortem

Chaque minute, trois personnes inscrites sur Facebook meurent dans le monde. À ce rythme, le réseau social aux 2 milliards d’utilisateurs comptera bientôt plus de membres morts que vivants. En filigrane, ce constat dévoile des nouvelles problématiques complexes : que deviennent nos données post-mortem ? Qui doit les administrer et comment anticiper la gestion de ce pan numérique de notre vie (et notre mort) ? Le “deuil numérique” dans ses implications sociétales, légales et économiques est un terrain d’études qui commence à peine à être défriché.

Pour en discuter, nous avons invité Lucien Castex (Université Sorbonne Nouvelle, ANR ENEID), Olivier Desbiey (CNIL), Fanny Georges (Université Sorbonne Nouvelle, ANR ENEID), Morgan Jerabek (Neuron Partners) et Frédéric Simode (Grantwill). Cette session de la commission CNRS était animée par Claire Wehrung et Paul Roy (Social Media Club.

Lire la suite

15
Jan

Science Let It Spin

Par Jean-Marie Benoist

Les trois points à retenir :

  • La science ne sauvera pas le monde par elle-même, mais elle le changera ; la recherche fondamentale est indispensable pour l’innovation pratique.
  • La science fondamentale est très dépendante des gouvernements, mais ne se mélange pas bien avec la politique – plus encore maintenant, alors que la confiance est devenue un problème.
  • La communication avec le public est une nécessité et doit être réinventée.

La science est partout dans notre vie quotidienne, même si nous ne le réalisons pas toujours. Elle est également nécessaire pour résoudre plusieurs des problèmes les plus pressants de la planète. Alors que la science et les scientifiques font face à leurs propres défis, sont-ils ceux qui vont sauver le monde ? Comment la science et les scientifiques s’intègrent-ils dans les débats d’aujourd’hui ? Comment les scientifiques peuvent-ils renouer le contact avec le public ?

Pour le savoir, nous avons invité Élodie Chabrol (neuroscientifique et responsable du développement international à Pinte de Science), James Kakalios (physicien et auteur de La physique des superhéros), Ben Feringa (chimiste, professeur à l’Université de Groeningen – PB et lauréat du prix Nobel en 2016), Jean -Marie Solvay (président de l’Institut international Solvay de physique et de chimie) et Tim Lewens (professeur et directeur des études supérieures au département d’histoire et de philosophie des sciences, Université de Cambridge) à Antenne TV. Une session organisée par Solvay et le Social Media Club France et animée par Timandra Harkness (BBC).

Lire la suite

15
Déc

Les (re)nouveaux métiers du web

Quelles sont les compétences nécessaires pour le numérique au sein des groupes ?

Par Jean-Marie Benoist

Les trois points à retenir :

  • La transformation digitale transforme les métiers, tout comme les attentes et demandes des salariés et des entreprises.
  • Les nouvelles pratiques – acquisition de compétences en externe, volonté d’évolution et de responsabilisation, déconnexion… – exigent une adaptation des pratiques managériales.
  • Les entreprises sont également en train de repenser la formation traditionnelle, qui s’avère le plus souvent inadaptée, ainsi que le recours à des prestataires.

La transformation digitale a amené sur le devant de la scène de nouveaux métiers, comme les data scientists. Mais il a également changé en profondeur les autres métiers de l’entreprise, entraînant des ruptures multiples. Comment est-ce que le digital a modifié le travail, aussi bien pour les entreprises que les salariés ? Comment appréhender ces changements sur les questions des compétences et de l’évolution de carrière ?

Pour en discuter, nous avons invité chez SoLocal : Patrice Flichy (Université de Marne-la-Vallée, à lire dans son nouveau livre “Les nouvelles frontières du travail à l’ère numérique » Paris, Le Seuil, 2017.), Yann-Maël Larher (Docteur en droit), Florence Oyon (Burson-Marsteller i&e) et Soon Godard (231E47). Une session organisée et animée par Pierre-Olivier Cazenave (SMC), Paul Roy (SMC), Nicholas Vieuxloup (SMC, Sinenomine) et Daniel Lemin (SoLocal)

Lire la suite

13
Déc

Faites entrer la télé

La transformation digitale des chaînes TV

Par Virginie Béjot

Les trois points à retenir : 

  • Pour se démarquer des plateformes (GAFA) et fidéliser les spectateurs, les chaînes doivent prendre un fort parti éditorial : création de contenus originaux et de mise en valeur de la marque.
  • Le recyclage de contenus TV est de moins en moins rentable.  Et la création de contenu numérique est coûteuse et chronophage, d’où l’importance de choisir sa cible et la plateforme où la toucher.
  • Le bon usage de la donnée est primordial pour pallier la faible monétisation de contenus consommés sur le web. De plus en plus transmise aux équipes marketing, la data permet d’améliorer l’expérience utilisateur, de mettre en valeur un contenu de plus en plus dense, et d’orienter le choix des programmes.

L’accessibilité de l’information permise par l’ensemble des outils du numérique, social media en tête, contraint l’ensemble des industries à repenser l’ensemble métiers, organisations et  méthodes de distribution. Si les médias presse ont souvent été questionnés, d’abord par l’arrivée de blogs, pure players, puis aujourd’hui des plateformes de publication des GAFA, la télévision, moins facilement adaptable, est arrivée plus tardivement sur le terrain.
Aujourd’hui, alors que le web se regarde plus qu’il ne se lit, les chaînes télévisées se retrouvent au coeur d’une galaxie de problématiques. Est-ce le moment rêvé pour se réinventer afin de toucher de nouvelles audiences ? Quel rôle le numérique joue-t-il, ou va-t-il jouer dans leur façon de travailler ? Les outils de CRM, les plateformes des GAFA et les habitudes de consommation poussent-ils à repenser le travail des régies, de la production des contenus, et même de leurs formats ?     

Pour en discuter, nous avons invité Pierre-Emmanuel Ferrand, directeur marketing stratégique et data CRM chez Canal Plus Gilles Freissinier, directeur du développement numérique chez ARTE France, Nicolas Moscovici, rédacteur en chef de LCI.fr et Tom Rouyres, Directeur des contenus 6play (Groupe M6). La session était animée par Kati Bremme (France TV), Jean Dominique Séval (IDATE DigiWorld) et Pierre-Olivier Cazenave, délégué général du Social Media Club France.

 

Lire la suite